.

Des entrepreneurs présenteraient des signes de « pré burn-out ». Le syndrome d’épuisement professionnel, touche de plus en plus les artisans, commerçants et chefs d’entreprises. Beaucoup se disent soumis à un travail excessif et compulsif.
Une qualité du sommeil dégradée
Irritabilité
Dans une petite entreprise l’état physique et mental du dirigeant se propage rapidement et se montrer irritable avec ses clients et fragilise le chiffre d’affaires.

Prendre du recul est parfois compliqué, mais réussir à s’auto-limiter et savoir lâcher prise est une bonne solution avant de ne plus du tout pouvoir travailler.

Retour aux actualités